Depuis le 1° juillet 2018, les pilotes de drone passent un test (QCM)  spécifique drone pour obtenir le certificat d’aptitude théorique  de télé pilote.  Cet examen se passe au sein de la DSAC locale, vous avez 1h30 pour répondre à 60 QCM. Il faut avoir 75% de bonnes réponses pour l’obtenir. Il est valide à vie.

Ils doivent subir une formation soit dans un organisme de formation, soit chez  un exploitant de drones.

ci-dessous quelques précisions sur les éléments à la suite de l’application du décret d’application.

  • Pour les scénarios S1, S2 et S3 (Activités Particulières), il faudra avoir plus de 16 ans, disposer du certificat d’aptitude théorique commun et de l’attestation de formation pratique S1, S2, S3.
  • Pour le scénario S4, il faudra plus de 18 ans, détenir une licence d’aéronef habité, justifier d’une expérience de plus de 50 heures en tant que commandant de bord, disposer du certificat d’aptitude théorique commun et de l’attestation de formation pratique S4, et justifier d’une expérience de 10 heures de vol dans les 6 derniers mois.
  • Le certificat d’aptitude théorique commun sera à passer dans des centres d’examen DGAC.
  • Il sera valide sans limite de temps.
  • Ce sera un QCM composé de 60 questions, il faudra avoir répondu correctement à 75 % soit 45 bonnes réponses. L’examen sera limité en temps, à 1h30.
  • La formation pratique sera dispensée par l’exploitant, ou par un exploitant tiers. L’auto-formation ne sera pas autorisée.
  • Les objectifs de la formation pratique seront fixés par arrêté.
  • La formation pratique sera axée sur la préparation du vol et la sécurité des tiers au sol et en l’air.
  • Elle comprendra des compétences communes à tous les scénarios, mais aussi des compétences spécifiques à chacun d’entre eux.
  • L’exploitant devra conserver un livret de formation et une attestation de fin de formation sera remise au postulant après vérification des compétences par l’exploitation ayant dispensé la formation. Cela remplacera l’actuelle Déclaration du Niveau de Compétence (DNC).
  • Les pilotes en activité de manière conforme aux arrêtés de 2015 pourront continuer à pratiquer après l’entrée en vigueur des nouvelles règles le 1er juillet 2018, et cela jusqu’au 1er juillet 2019, soit un an.
  • Les pilotes en activité de manière conforme aux arrêtés de 2015 pourront demander à la DGAC, jusqu’au 1er juillet 2019, une attestation d’aptitude. Ils seront donc dispensés de passer le certificat d’aptitude théorique commun. Les conditions pour obtenir une équivalence pour le livret de formation et l’attestation de fin de formation n’ont pas été précisées.